Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for septembre 2009

Beena, Florence et Isabelle m’ont fait le plaisir et l’amité de venir à la maison la semaine passée pour une après-midi de gourmandises, de douceur et de partage.

Cette belle rencontre a commencé par un article fort généreux sur le magnifique blog de Beena, où elle évoque ma cuisine vietnamienne. Florence est alors venue me rendre une visite virtuelle et m’a laissé un message dont la gentillesse m’a immédiatement donné envie de la connaître.

Puis je suis allée à mon tour sur son superbe blog, où j’ai été conquise par ses recettes emplies de fraîcheur et de créativité, par son écriture et par ses photos. Je savais aussi, grâce à Beena et Isabelle, que Florence est une virtuose de la boulange.

Ma gourmandise ayant inhibé tout sens de la retenue, je lui fis alors part d’une de mes préoccupations en rapport avec la boulange.

Nous sommes arrivées à un accord : boulange contre rouleaux de printemps et cake aux épices indien de Beena.

Cette rencontre n’aurait pas été complète sans la présence d’Isabelle, dont nous suivons toutes trois les ateliers photographiques. Chaque atelier d’Isabelle est une expérience unique où la technique, la sensibilité et la créativité de chacun sont sollicitées. Dans sa pédagogie, une grande part de l’apprentissage provient des richesses de chaque participant, elle accompagne sans diriger, elle encourage sans exiger. Surtout, elle écoute et observe et s’adapte pour aider chacun à utiliser votre appareil pour révéler vos envies. Elle porte aussi beaucoup d’attention à la dynamique du groupe, de sorte que chacun puisse s’enrichir des expériences de l’autre. En cela, ce sont de vrais moments de partage et de plaisir. Lorsque je quitte les ateliers d’Isabelle, j’ai certes acquis un nouveau savoir et de nouvelles techniques, mais je repars surtout avec de nouvelles envies et de nouvelles idées!

Action en images :

Isabelle

Au menu de ce déjeuner, rouleaux de printemps en entrée et un plat à base de poulet à la citronnelle. J’ai laissé à chacune le soin d’apporter sa touche personnelle :

Qui est qui?
Mains sur les rouleaux

Et le résultat fut magnifique!

Et voilà

Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, nous avons poursuivi ces agapes par un dessert au soleil composé de mets parfaitement ensoleillés : cake indien aux épices de Beena et pain au levain et oranges confites de Florence.

IMGP5565

Le pain au levain aux oranges confites de Florence qui a duré...1 jour

Le cake indien de Beena vu depuis mes rêves, nécessairement un peu flou...

Le cake indien de Beena vu depuis mes rêves, nécessairement un peu flou...

Merci infiniment à vous trois pour cette après-midi de soleil et de douceur…

Et pour ceux qui souhaitent reproduire notre menu :

Rouleaux de printemps

Poulet à la citronnelle

Cake aux épices indien de Beena

Pain au levain (ce n’est pas la recette exacte mais une bonne manière de s’en rapprocher!)

Et….belles photos

Un grand merci à Isabelle pour cette idée de billets croisés, c’est simplement génial! Vous pouvez voir les regards de Beena, Florence et Isabelle sur cette journée sur leurs blogs.

Et c’est pour moi d’une telle évidence que je n’ai même pas pris la peine de préciser les points essentiels suivants :

les pitas à la cannelle et aux pommes, le pain aux oranges confites et le pain aux graines de courge de Florence sont à tomber par terre!! Nous nous sommes partagés à trois les jolis pains que Florence nous a apportés et 24h plus tard, j’errais désespérement dans ma cuisine à la recherche de la dernière miette…

– le cake de Beena, j’en mange plus que je n’en parle mais je ne me lasse pas d’en parler!!

Merci, merci pour tous ces plaisirs qui rendent la vie plus belle…

Publicités

Read Full Post »

Banh Mi Chien Tom

Banh mi chien tom

L’été qui s’achève a toujours eu pour moi un goût d’enfance qui s’en va. L’été prochain, on sera plus grand, plus vieux, forcément.

Aussi, les rayons de soleil de ces derniers jours, la brise chaude, le ciel bleu sonnent comme une urgence à profiter vite, vite et avec la plus grande acuité de ce qui ressemble à un aurevoir.

Ce met est un met de déjeuner sur l’herbe, je m’en souviens comme de ceux qui ont marqué mon passage dans le monde des « grands enfants ». Avant cela, il était « trop chaud », « trop croquant », « trop fondant », trop pour les grands…

Il s’agit d’une farce à base de crevettes et de viande assaisonnée avec des herbes et du nuoc mam, que l’on dépose sur une tranche de baguette. Le temps de marinade permet à la farce de s’imprégner des divers arômes d’herbes et de sauce. La cuisson se fait en friture, donnant ainsi à l’ensemble une texture à la fois fondante (pour la farce) et croustillante (pour le pain).

C’est avec amusement que je vois mes enfants s’en détourner sans raison fondamentale si ce ne sont leurs petites mains sensibles au chaud et leurs petites mâchoires encore trop petites pour en savourer toute la matière…

C’est un met qui sied à la perfection aux apéritifs dînatoires, aux buffets et aux pique-nique…

Banh mi chien tom - Inside

Ingrédients (environ 30 pièces)

1 baguette

200 g crevettes

100 g d’échine de porc hachée

3 brins de ciboule

1 échalote

1 pincée de sel

2 morceaux de sucre

2 tours de moulin à poivre

1 c à c de nuoc mam

1 c à c de fécule de pomme de terre

1 blanc d’oeuf

1 c à c de levure chimique

Recette

Coupez le pain en tronçons de 1,5 cm

Epluchez, rincez et essorez les crevettes dans un papier absorbant

Coupez les brins de ciboule en tronçons de 1 cm et conservez uniquement la partie blanche

Coupez finement l’échalote

Battez le blanc d’oeuf et conservez-en les 3/4

Mélangez le tout et laissez reposer au réfrigérateur au moins deux heures

Hachez la préparation au robot mixeur

Goûtez et rectifiez éventuellement l’assaisonnement (en sel ou en sucre)

Répartissez la préparation sur les tranches de pain

Faites frire le tout dans un bain d’huile

Astuces et conseils

Cette recette peut également être préparée avec des tranches de pain de mie. Le côté croustillant est alors moindre.

Les deux heures de repos sont un minimum, cette préparation peut être préparée la veille pour le lendemain.

Une fois hachée, la préparation a un aspect liant, dû à la levure et à la fécule de pomme de terre.

Lors de la friture, les pièces se tournent systématiquement côté farce vers le bas, aussi pensez à les retourner régulièrement.

Read Full Post »

    « …Et dans la douceur de l’amitié qu’il y ait rire, et partage de plaisirs

    Car dans la rosée des petites choses le coeur retrouve son petit matin et ainsi il s’en trouve rafraîchi »

    Khalil Gibran, Le prophète

    Il est des occurences rares et précieuses, que je n’ose espérer mais accueille avec émotion. Parmi elles, découvrir de nouvelles sensations gustatives, de celles qui font arrêter le temps, les souvenirs et effacent pour un instant fugace celles qui les avaient précédées. Un coup de foudre en quelque sorte. Grâce à mon amie Beena, j’ai eu la chance de vivre plusieurs moments de la sorte en partageant sa cuisine riche, joyeuse, épicée, inventive et dont la chaleur réchauffe le corps et l’esprit.

    Voici en photo, le cake indien aux épices d’après la recette originale de Beena, celui-là même qui m’a fait vivre le coup de foudre à nouveau récemment.

    IMGP5391

    Je pourrais vous donner la recette de ce cake, mais alors je vous priverais du plaisir de découvrir l’indispensable ouvrage de Beena   » Mes recettes indiennes  » dans lequel vous trouverez tous ses secrets généreusement partagés. Je peux juste vous dire qu’il contient entre autres de la cannelle, de la girofle, de la muscade, de l’anis étoilé et du zest d’orange…

    Son deuxième ouvrage, Pure et Simple est également un trésor pour tous les amateurs de cuisine végétarienne ou tout simplement pour ceux qui recherchent une idée de plat d’accompagnement.

    Je ne peux que trop vous recommander de partir à la découverte de la cuisine indienne en la compagnie de Beena. Vous serez sûrs d’aimer le voyage!

    Cake indien

Read Full Post »