Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Fraîch'attitude’ Category

La cuisine Fraich’attitude est mon lieu favori pour dispenser des cours, rencontrer des amateurs de ma cuisine, échanger. L’équipe, le lieu, le concept, les projets, tout respire la Fraich’attitude.

Le dernier projet « Fraich' » consistait à réunir des bloggers culinaires autour d’un défi : pas un food fight mais une cooking battle. La différence c’est qu’on ne s’envoie pas de la nourriture en pleine face mais qu’on s’affronte de manière bien plus élégante. En soumettant à un jury éclairé des créations culinaires réalisées sous contraintes.

Je m’étais promis de ne jamais me battre avec la nourriture, ni en cuisine. La cuisine étant ma colombe de paix, mon brin d’olivier, je n’ai pas cédé aux quelques propositions de concours culinaires qui se sont présentées jusqu’alors.

A la fin d’un de mes ateliers culinaires, une femme est venue me voir et m’a dit « merci, j’ai mangé de l’amour ».

Alors imaginez, me battre en cuisine, c’est objectivement mon comble de l’oxymore.

Et pourtant c’est arrivé et c’était palpitant. Je vous emmène en images…

Orchestré par Loïs, Stéphane et Léa, l’évènement nous a offert une belle après-midi de printemps…

Tout a commencé par un bon pitch concocté par une belle équipe Interfel très sympathique...

Pour couper court au suspense, je commence par la fin. On était nombreux, tout a été très bien qui s’est très bien fini…

C'était une bataille sans disparus, sans catastrophe en cuisine (enfin, si, avec le siphon que je tiens et à cette seconde je n'ai pas encore décidé si je vais expliquer pourquoi), juste des sens ravis et un beau moment de partage

Chaque équipe a découvert une cagette contenant les ingrédients autorisés à ses recettes, parmi lesquels figuraient en bonne place fruits et légumes de saison.

Premier challenge : créer 5 amuse-bouches différents en 75 minutes (gloups!)

Parmi les ingrédients d’une food battle, de la réflexion….

Des asperges, de la rhubarbe, du Philly cheese, un oignon rouge, du beurre...?..??...???
Sans compter les ingrédients inattendus : Nutella, munster, rouleaux de réglisse...

De la réflexion en action….

...ou l'alliance talentueuse du beau, du sain, de l'équilibré et du bon.

De la concentration :

Le calme avant la tempête

Du stress…

La contrainte de temps était très contraignante, il y a eu péril en la cuisine...5 minutes avant le coup de sifflet

Mais au final du bon, du frais et du beau….

Bluffant, n'est-ce pas?

C’est pas fini…

Les petits pois caramélisés à la cardamome...merveilleuse idée pour les apéro des beaux jours

Du bizarre aussi…

Voilà ce qui arrive lorsque des rouleaux de réglisse s'invitent dans les contraintes...

Je vais faire un arrêt sur la photo ci-dessus…La tranche de pain grillée que l’on ne voit plus est recouverte de bas en haut de : philly cheese, tranches d’oignons rouges caramélisés, émincé d’oignons rouges crus, lamelles de poireaux cuites, tronçons de rouleaux de réglisse.

La contrainte des rouleaux de réglisse a bien justifié de recourir aux pratiques vietnamiennes ancestrales associant les notions d’équilibre alimentaire aux lois d’équilibre de l’univers. Aussi retrouve-t-on dans la création que nous avons concoctée ci-dessus avec Fanny et Pierrick  les principes suivants :

5 textures : la douceur du philly cheese, le fondant des oignons caramélisés, le croquant des oignons crus, la résistance du réglisse, le moelleux du pain

5 saveurs : le sucré des oignons, le salé des poireaux, le doux et neutre du pain et du fromage, l’astringence de la réglisse et l’acidité de l’oignon cru

Du chaud : le pain grillé, les poireaux et les oignons

Du froid : Le reste.

Je vous laisse découvrir la réaction du jury, Chef Damien (www.750G.com), Léa (Interfel) et Charles Soussin (chef et parrain de la cuisine Fraich’attitude), devant cette explication :

Le jury devant l'explication...

Puis vint le moment le plus drôle de la journée : réaliser des pancakes à la fraise avec un bandeau sur les yeux et ses coéquipiers pour guides. Pierrick, roi du pancake, s’y est collé avec Maestria pour l’équipe.

"Quand ça commence à faire des bulles qui éclatent, vous me prévenez...". Mais où sont les coéquipières?....

Moment non dénué de dangers…

Couper des fraises les yeux bandés demandent une dose de courage non négligeable...

Pour un résultat fascinant et délicieux…

J'aime que l'attention soit allée jusqu'à décorer les pancakes et leur ajouter des noisettes caramélisées...

Ce fut un beau moment à la Fraich’, à l’image des ateliers, cours et autres évènements organisés par l’Interfel dont je vous invite à consulter le programme dès maintenant pour adopter pour votre plus grand bien la fraich’attitude. Vous y découvrirez chaque mois les fruits et les légumes de saison, des recettes pour en profiter, des ateliers pour vos enfants….

Allez, pour la route, je dévoile pourquoi j’ai un siphon à la main dans la photo de famille.

Lire le mode d'emploi, toujours...

Crédit Photo : toutes les photos sont de Sebastien Le Roy. Merci!

Publicités

Read Full Post »

Après avoir fêté dignement le Nouvel an chinois (correspondant à la fête du renouveau et du printemps), je serai de retour à la cuisine Fraich’attitude pour fêter l’arrivée du printemps.

Au menu, un bouillon de légumes, car sait-on jamais les frimas pourraient se prolonger jusqu’au 19 mars, suivi de rouleaux de printemps et pour finir, beignets de pommes vertes…Du léger, printanier, chic et pas cher!

J’espère vous accueillir nombreuses et nombreux le 19 mars de 12h à 14h à la Cuisine Fraîch’attitude.

60, Rue du Faubourg Poissonnière

75010 Paris

Tél. : 01 49 49 15 15

Pour vous inscrire, cliquez ici.

Le cours est à 20 euros et le nombre de participants est limité à 12.

Read Full Post »

Le 12 février prochain, j’animerai un cours de cuisine vietnamienne sur le thème de la Saint-Valentin à La cuisine Fraîch’attitude. Alors j’ai eu envie de vous parler d’amour.

J’ai eu maintes fois l’occasion d’observer que l’amour dans de nombreuses familles vietnamiennes est tu, intériorisé, offert à travers des gestes banaux de la vie quotidienne. Je l’ai vu dans les repas que cuisine la maîtresse de maison, dans l’injonction de réussite des parents vis-à-vis de leurs enfants, dans le silence du mari face à ce qu’il réprouve chez son épouse, dans l’accomplissement du devoir vis à vis des aînés…

Il est peu dit, affirmé ou célébré. Derrière la pudeur, la fierté, la peur de se montrer faible face à l’Autre, il semble même parfois oublié.

Je parle en particulier de familles pour lesquelles le souvenir de la guerre est encore vivant aujourd’hui. Je ne peux m’empêcher de penser que plus de 1000 années de guerre et d’occupation ont eu pour effet de rendre le sujet frivole. Il me semble aussi que le confucianisme, qui consiste à faire passer l’être social avant l’individu limite l’épanouissement des sentiments amoureux. Ces derniers sont perçus comme dangereux, comme une menace au maintien de l’équilibre social, « détournant les femmes de leurs devoirs et les hommes de leur destin ».

Et surtout comment vivre pleinement ses sentiments quand l’espace est détruit, l’histoire effacée et l’avenir incertain? Car c’est ainsi que le Vietnam est sorti de la guerre, il y a seulement 35 ans.

Et pourtant le sentiment est là. Alors on chante l’amour, on rêve l’amour, on écrit l’amour, avec pudeur et nostalgie. Il est question d’amour et de pays perdu, d’exil et de souvenirs, de séparations et de souffrance, de larmes et d’espoir de paix, d’amours fragiles, perdues et regrettées. L’amour est magnifié dans la peur de la perte, dans l’angoisse du non-retour, dans la tragédie de l’exil.

Entre les lignes, il ressort que la paix ne serait retrouvée que lorsque l’amour trouvera une place dans l’espace et dans le temps pour s’épanouir.

Le 12 février prochain, j’aurai donc le plaisir de vous proposer un menu Saint Valentin à la Cuisine Fraîch’attitude.

Je vous proposerai un menu original, doux et facile à préparer.

Ce cours aura lieu le vendredi 12 février 2010 de 12h à 14h à la Cuisine Fraîch’attitude.

60 Rue du Faubourg Poissonnière

75010 Paris

Tél. : 01 49 49 15 15

Pour vous inscrire, cliquez ici.

Le cours est à 20 euros et le nombre de participants est limité à 12.

J’espère vous y retrouver nombreuses et nombreux!

Read Full Post »