Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Vietnam Paradiso’

A cause de la pluie dans le film ou de celle sur ma fenêtre, mais aussi parce que le film se déroule dans les campagnes, j’avais envie d’un mets qui soit vrai, brut, terrien, réconfortant, parfumé, et qui réchauffe un peu plus que le corps. Pour ce film qui parle d’enfance, de terre, de pluie, de rencontres, de carrefours et de racines, j’avais envie d’un mets simplement vietnamien.  En concentré.

Et aussi parce que quelques gorgées de concentré de pho, quand il fait froid et humide je trouve que c’est déjà un peu le paradis.

Heureuse de vous retrouver à la première du film (Cinéma Saint André des Arts, 13h30).

En cadeau, ce bel article du Monde :

http://www.lemonde.fr/culture/article/2013/09/17/vietnam-paradiso-en-route-vers-soi-trouver-les-autres_3478416_3246.html

Publicités

Read Full Post »

Image

Snapshot de Vietnam Paradiso

Mercredi 18 septembre à 13h, je vous retrouve au cinéma Saint-André-des-Arts avec l’équipe du film pour une performance culinaire et tenterai de vous faire vivre Vietnam Paradiso par les sens que le film ne touchera pas.

Je pourrais espérer vous faire sourire, serrer votre poitrine discrètement, rendre vos yeux humides un peu, mettre du chaud et du plein si il y a un peu de vide et de froid dans votre coeur, et vous laisser là avec une sensation de douceur, de poésie, de tendresse, de délicatesse.

Mais je ne m’en m’inquiète pas, car si j’échoue à cette tache, Vietnam Paradiso le fera pour moi.

Ce film documentaire de Julien Lahmi est le récit de son aventure au Vietnam à la rencontre des orphelinats du pays. Dans ses valises, des films d’animation et aussi de quoi permettre aux enfants de construire leurs films d’animation, de raconter des histoires et de les partager. Julien en parle bien mieux que moi ici.

Les créations culinaires de « Linh aux platines » sont le résultat d’une rencontre, de trajectoires qui se croisent. J’ai envie de partager avec vous ma rencontre avec Julien et avec son oeuvre.

« En me demandant comment je savais que j’avais du sang vietnamien dans les veines, je me suis rendu compte que la cuisine de ma grand-mère y était pour beaucoup ».

« A 20 ans j’ai réalisé que si le Vietnam avait très peu fait partie de mon histoire jusque là, il occupait de plus en plus mon coeur et j’ai suivi un appel à revenir ».

J’ai gardé le silence, parce que quand on comprend si bien, le silence est le seul langage possible. J’aurais pu dire « moi aussi » mais je préfère encore la manière dont je le dis ici.

Afin de préparer ma création culinaire pour la première de Vietnam Paradiso (le 18/9 à 13h au cinéma Saint-André des Arts), j’ai visionné le film hier soir.

Les mots me manquent et j’ai envie de garder le silence mais c’est assez compliqué de dire à distance avec le silence alors je vais jouer à « moi aussi ».

Moi aussi :

J’ai eu un sentiment de vide et de froid la première fois que j’ai atterri à Saïgon et j’ai eu peur qu’il me reste. J’ai eu une voix qui m’a appelée à revenir vers la terre des ancêtres. J’ai été escortée par les mots et le manque d’un ange qui m’a aidée à aller au bout de mon aventure. Je n’avais connu le Vietnam qu’à travers des mémoires d’exil et des bribes de vie tendres et douloureuses. Je portais avec moi la nostalgie de ma famille et me suis sentie sans repère dans un pays très cher.

J’ai visionné Vietnam Paradiso dans ses interstices et j’ai vu un second film entre les mots, entre deux villes, entre les projections des films d’animations, entre les enfants et Julien et Caroline. Et c’était un film magnifique.

« Vous pouvez leur dire ça, que ça peut toujours servir de savoir raconter des histoires? » demande Julien à sa traductrice.

Cette belle histoire, je vous souhaite de la découvrir en allant voir Vietnam Paradiso si vous en avez le loisir.

Vietnam-paradiso_portrait_w858

Je suis en cours de création culinaire, le résultat en vrai mercredi 18/9 à 13h au saint André des Arts ou ici en photo plus tard!

https://fr-fr.facebook.com/VietnamParadiso

https://twitter.com/VNParadiso

Read Full Post »